Back

Sep 6, 2021

Détection du vivant pour éviter le spoofing facial

frfr
  • en
  • de
  • es
Détection du vivant pour éviter le spoofing facial

La preuve de vie pour la reconnaissance faciale biométrique est la capacité d’un système informatique à détecter si la personne devant une caméra est réelle et vivante en même temps.  

De plus, il détecte si la personne de l’autre côté de la caméra est bien celle qu’elle prétend être, si elle agit librement ou si quelqu’un tente de commettre une fraude en montrant une photo ou une vidéo de celle-ci. Ce système peut également détecter si l’on tente une usurpation d’identité à travers un masque.   

Qu’est-ce que la preuve de vie faciale ?

La preuve de vie faciale en biométrie désigne l’utilisation d’une technologie informatique qui détecte la présence intacte d’un utilisateur vivant, et non sa représentation par une photographie, une vidéo ou un masque.  

Les technologies de Détection des Attaques de Présentation (PAD ou Presentation Attack Detection en anglais) peuvent utiliser des méthodes de détection de preuve de vie passives et actives pour lutter contre la fraude. 

Bien que la preuve de vie soit régulièrement associée à la détection de preuve de vie par reconnaissance facialeelle peut également être utilisé pour différencier les utilisateurs présentés à un scanner ou à des systèmes d’enregistrement audio par reconnaissance vocale. 

En outre, la preuve de vie peut également identifier les empreintes digitales et les paumes de main biométriques en détectant, par exemple, les signes vitaux, la pression sanguine et même la reconnaissance de la pupille et de l’iris. C’est l’une des méthodes les plus efficaces pour détecter et prévenir l’usurpation d’identité numérique et la fraude, ce qui est possible grâce à la technologie de SmileID.   

Comment fonctionne la détection du vivant par reconnaissance faciale ? 

La détection du vivant par reconnaissance faciale biométrique utilise les caractéristiques biologiques uniques de chaque personne pour l’identifier, avec un maximum de certitude et une marge d’erreur minimale. L’authentification est basée sur les caractéristiques biométriques de chaque personne, ce qui constitue son point fort. 

Ces informations sont très difficiles à modifier. Toutefois, afin de réduire la marge d’erreur, des systèmes de détection du vivant ont été mis au point, capables de détecter l’usurpation d’identité faciale sans erreur.  

Détection du vivant pour éviter le spoofing facial

Pour toutes ces raisons, nous pouvons conclure que l’authentification biométrique est susceptible de faire l’objet de menaces d’usurpation d’identité, qui consistent à tenter de perturber un véritable processus d’authentification biométrique au moyen d’une reconnaissance de la preuve de vie du visage. 

Ces attaques ne se produisent pas souvent, mais pour les prévenir, des solutions très sensibles à la détection du vivant ont été développées. Les défaillances de ce système permettent de lutter contre la fraude sur différentes formes de biométrie. Par exemple, les empreintes digitales, la détection du visage d’une personne, l’analyse de l’iris, de la voix ou du rythme cardiaque de l’individu.  

Si les systèmes biométriques n’étaient pas très fiables il y a un certain temps, il a été possible de développer des systèmes entièrement sécurisés grâce à l’intelligence artificielle. 

Cas d’usage anti-spoofing de reconnaissance faciale avec une détection du vivant utilisant la technologie de suivi oculaire   

Il existe différentes solutions pour la détection du vivant, avec des techniques qui empêchent l’usurpation d’identité biométrique. Ces solutions peuvent être des méthodes anti-spoofing actives et passives

Les méthodes les plus populaires pour la détection du vivant et les plus utilisées à des fins commerciales sont celles qui ne demandent qu’une vision par ordinateur. Ces techniques utilisant des capteurs de profondeur peuvent être appliquées à une simple vidéoconférence menée par l’utilisateur à l’aide de la caméra de son téléphone portable ou ordinateur.  

Pour les centrales électriques, le contrôle d’accès aux frontières et d’autres installations de haute sécurité, on utilise des méthodes avancées de détection facial, voire une combinaison de plusieurs.  

Les techniques anti-spoofing actives de reconnaissance faciale par détection du vivant exigent que l’utilisateur effectue un certain mouvement devant la caméra, comme cligner des yeux ou bouger une partie de son corps. L’une de ces méthodes est l’anti-spoofing facial par suivi oculaire qui apparaît souvent dans les films.  

Parmi les techniques d’anti-spoofing actives de reconnaissance faciale de détection du vivant, les mouvements détectés les plus couramment utilisés sont le clignement des yeux ou le sourire, comme SmileID de Electronic IDentification, qui est utilisé pour l’authentification et la détection du vivant. 

SmileID contrôle l’identité d’une personne à distance en quelques secondes, vérifiant que la personne est bien consciente de la démarche qu’elle réalise en répondant par un sourire aux demandes du service. Tout cela est conforme aux réglementations AML5 et eIDAS en Europe et l’ACPR en France. 

Avantages de l’utilisation de SmileID

  • C’est la solution la plus fiable pour nos clients car elle permet l’identification de l’utilisateur par l’identification vidéo asynchrone.  
  • Il s’agit d’un service multicanal, c’est-à-dire qu’il peut être appliqué sur tous les canaux, ce qui améliore le taux de conversion des utilisateurs.  
  • Le processus KYC avec SmileID est totalement sécurisé et offre une expérience utilisateur facile, rapide et fluide.  
  • SmileID est la solution qui authentifie et vérifie l’utilisateur en quelques secondes, en enregistrant une preuve de vie faciale. L’intelligence artificielle vérifie le schéma biométrique de l’utilisateur et empêche ainsi l’usurpation d’identité, le tout en moins de 2 minutes. 

Solutions de détection de profondeur pour a détection du vivant et preuve de vie 

Les techniques anti-spoofing passives dans la de reconnaissance faciale de détection du vivant utilisant le suivi des pupilles nécessitent une étude complexe d’une série de mouvements et d’expressions du visage. Ceux-ci sont nécessaires pour obtenir une preuve de vie vidéo, qui peut également détecter la profondeur du visage.  

Cependant, le fait est que ces méthodes mentionnées ci-dessus ont tendance à donner des résultats faussement négatifs et sont capables de tromper les systèmes de détection de preuve de vie, il est donc important d’utiliser des systèmes sécurisés tels que notre solution, SmileID.  

Essayez SmileID par vous-même et demandez votre essai gratuit dès maintenant. 

Cookies on this website are used to personalize content, offer social media features and analyze traffic. We share information with our social media, advertising and web analytics partners, that can combine it with other information provided to them or that they have collected from the use of their services. Manage, get to know, accept or delete cookies by clicking on "Cookie Settings and Policy" . You accept our "Privacy Policy" by navigating this website.

Picture

Please rotate your device to continue discovering the leading eID digital identification solutions