Back

Sep 15, 2022

eKYC (electronic Know Your Customer) : définition et implications

frfr
  • es
  • en
  • de
  • pt
eKYC (electronic Know Your Customer) : définition et implications

Vous avez probablement lu ou entendu de plus en plus sur le terme eKYC. Par définition, l’eKYC représente le besoin de vérification d’identité et d’enregistrement des utilisateurs par les entreprises et les organisations a augmenté avec l’augmentation de l’offre de produits et de services de toutes sortes vers le “online”.

Le concept eKYC s’applique à tous les secteurs d’activité, mais il est particulièrement sensible dans les secteurs sensibles tels que ceux liés à la finance, aux investissements et au patrimoine.

Dans cet article, nous allons essayer de découvrir ce qu’est réellement l’eKYC et quelles sont la définition et les interprétations de ce terme.

Prenez rendez-vous ici et accédez à 508 millions de consommateurs grâce à la normalisation européenne de customer onboarding.

Comment fonctionnent les processus eKYC online ?

eKYC est le terme utilisé pour la définition de la digitalisation et la conception électronique et en ligne des processus KYC. eKYC (Electronic Know Your Customer) est le processus online et sans papier qui minimise les coûts et la bureaucratie des processus KYC traditionnels.

La falsification d’identité, la falsification de signature et le phishing sont des pratiques bien trop courantes. Des entreprises spécialisées dans les solutions de conformité technologique ont mis au point des processus eKYC online totalement sécurisés et ne laissant aucune marge de manœuvre pour réaliser ces falsifications et délits connexes.

KYC vs eKYC

Comme nous l’avons déjà abordé dans d’autres articles du blogKnow Your Customer ou KYC est une procédure d’identification et de vérification de l’identité d’un client. Le processus consiste en une série de contrôles mis en œuvre au premier stade de la relation avec un client pour vérifier qu’il est bien celui qu’il prétend être, en tenant compte de ses documents d’identité et de sa personnification.

Ce processus est affecté par un certain nombre de réglementations, par exemple, la lutte contre le blanchiment d’argent (AML), le financement du terrorisme ou les normes relatives à la vérification d’identité électronique et aux services de confiance (eIDAS). 

Les pratiques KYC peuvent avoir lieu à la fois physiquement (face à face) et en ligne (à distance). C’est là que nous pouvons observer l’évolution de KYC vers eKYC (electronic Know Your Customer).

Toutes les entreprises et tous les agents économiques, en particulier les institutions financières et les banques, ont été soumis à un processus de digitalisation drastique. La transformation digitale a fait partie des changements les plus pertinents dans les organisations au cours de la dernière décennie, ce qui fait que ceux qui prennent du retard dans cette tâche ont tendance à perdre des opportunités dans leur secteur, voire à disparaître.

Les entreprises et les organisations s’efforcent de transformer et de digitaliser des processus qui semblaient difficiles à automatiser et à supprimer. Toutefois, des entreprises spécialisées dans la réalisation de cette tâche sont apparues, utilisant des technologies à la pointe du progrès telles que l’intelligence artificielle et le machine learning pour transformer et optimiser les processus

Dans ce cadre, des entreprises que nous classons dans la catégorie RegTech sont apparues, accompagnant les entreprises dans l’application des réglementations et des procédures légales avec des solutions qui optimisent, améliorent et réduisent les coûts de ces processus. 

Solutions eKYC

Le processus eKYC (electronic Know Your Customer) est la transposition digitale et à distance du processus KYC traditionnel. Il ne faut plus des semaines pour le faire et c’est maintenant un processus qui peut être résolu en quelques secondes à une fraction du coût. 

L’identification et la vérification de l’identité du client se font immédiatement, ce qui permet aux entreprises d’augmenter leur taux de conversion jusqu’à 84 %, dans les cas des solutions d’eID, et d’offrir à leurs clients une expérience transparente, pratique et simple. Les solutions eKYC online augmentent la satisfaction des clients et garantissent qu’ils peuvent utiliser le service dès les premiers moments où l’entreprise entre en contact avec eux.

Pour garantir que les solutions eKYC online répondent aux mêmes normes de sécurité que les processus traditionnels d’identification et de vérification face à face, les entreprises doivent mettre en œuvre des processus d’identification électronique présentant des niveaux élevés de sécurité et de fiabilité et respectant les normes définies dans les règlements AML5 ou eIDAS.

Pour en savoir plus sur la réglementation européenne relative aux procédures d’onboarding.

Electronic IDentification (eID), entreprise pionnière dans le secteur de l’identification digitale, propose une large gamme de solutions eKYC online basées sur l’intelligence artificielle (IA) et le machine learning qui aident des dizaines d’entreprises dans leur transformation digitale tout en respectant les réglementations en vigueur.

Nos solutions permettent de réduire les coûts et la bureaucratie, d’automatiser les processus et de fournir les plus hauts niveaux de sécurité, loin des solutions à faible sécurité telles que celles basées sur les selfies.

Un aperçu de nos solutions eKYC online :

VideoID : la première solution qui vérifie l’identité d’une personne en temps réel, avec le même niveau de sécurité et de légalité que l’identification en face à face.

SmileID : le seul service d’authentification du marché capable d’enregistrer le client avec une garantie totale en quelques secondes.

SignatureID : solution avancée de signature électronique et de cross-device.

Si vous voulez tester les solutions eKYC les plus avancées du marché, n’hésitez pas à demander une démo.

Pour résumer, les procédures eKYC online sont les mêmes que les procédures KYC en mode présentiel et suivent les mêmes mesures de sécurité.

Applications eKYC dans différents secteurs

Depuis près d’une décennie, le secteur financier a été l’un des premiers à mettre en œuvre une numérisation de ses processus, y compris le processus KYC. Désormais, une personne peut effectuer le processus eKYC online à travers une identification par vidéo automatique et, en quelques minutes et de n’importe où, ouvrir un compte bancaire, signer un prêt ou même une hypothèque.

Le secteur Fintech a été l’un des premiers bénéficiaires du processus eKYC, puisque les entreprises de ce secteur ont pu réaliser 100% de ses opérations en ligne. Pour les Fintechs, l’eKYC est la base de leur développement rapide au niveau régional et mondial en assurant une croissance évolutive, à des coûts très faibles et en permettant une expérience utilisateur incomparable.

Cookies on this website are used to personalize content, offer social media features and analyze traffic. We share information with our social media, advertising and web analytics partners, that can combine it with other information provided to them or that they have collected from the use of their services. Manage, get to know, accept or delete cookies by clicking on "Cookie Settings and Policy" . You accept our "Privacy Policy" by navigating this website.

Picture

Please rotate your device to continue discovering the leading eID digital identification solutions